Veuillez noter que votre navigateur n'est plus supporté et que l'affichage pourrait ne pas apparaître convenablement.
Veuillez Mettre à jour votre navigateur ou Installer Google Chrome

Directeur, directrice d’une attraction touristique

Un directeur d’attraction touristique est un gestionnaire qui planifie, organise, dirige et contrôle tous les aspects de l’exploitation d’une attraction touristique, afin d’offrir des services ou des produits de qualité à la clientèle et d’assurer le bon fonctionnement et la rentabilité de l’entreprise.

On retrouve cette fonction de travail dans le sous-secteur des loisirs et divertissements. Les entreprises les plus susceptibles d’embaucher des travailleurs pour cette fonction de travail sont les centres d’interprétation, les parcs d’attractions, les sites et lieux touristiques et les jardins zoologiques.

Principales tâches

Planification :

  • Planifier et suivre le plan d’entreprise

Gestion des ressources humaines :

  • Voir à la gestion des ressources humaines (embauche du personnel, formation, répartition du travail, élaboration des horaires, évaluation du rendement, gestion des conflits, etc.)
  • Gérer les relations avec le (ou les) syndicat(s), s’il y a lieu

Gestion des ressources financières :

  • Voir à la gestion des ressources financières (préparation des budgets, contrôle des coûts de fonctionnement, états financiers, rémunération du personnel, comptes payables et recevables, etc.) et matérielles (gestion des inventaires, approvisionnements, négociations avec les fournisseurs, etc.)
  • S’assurer de l’utilisation optimale de toutes les installations et voir à en maximiser la rentabilité
  • Gérer des projets (négociation de contrats, élaboration de soumissions, obtenir les devis et les permis pour les travaux majeurs [agrandissement, réfection, etc.] et effectuer le suivi des travaux, etc.)

Marketing :

  • Élaborer les prix et les stratégies de promotion des produits et des services de l’entreprise, et évaluer de façon continue sa situation (résultats, concurrence, marché, tendances de l’industrie, produits et services offerts et produits et services potentiels)
  • Mettre à jour (ou faire mettre à jour) le plan marketing/stratégique et sa mise en œuvre
  • Réaliser des activités promotionnelles (faire de la publicité, produire et distribuer du matériel promotionnel, participer à des salons, effectuer des activités de relations publiques, etc.), conformément au plan d’action et aux stratégies élaborées

Service à la clientèle :

  • Voir à la bonne marche du site en cours de saison
  • S’assurer de la satisfaction de la clientèle pendant et après sa consommation du produit ou service
  • Régler tout problème, pallier tout imprévu, gérer les plaintes de la clientèle

Représentation :

  • Représenter l’entreprise auprès des instances gouvernementales, des associations pertinentes et autres regroupements, des communautés d’affaires.

Conditions de travail

Travail à horaire variable. Fonction impliquant souvent de longues heures de travail et exigeant parfois de travailler les soirs, les fins de semaine ou les jours fériés. L’organisation du travail peut varier selon la saison touristique.

Comme toute autre fonction de travail dans l’industrie touristique, la rémunération varie en fonction de plusieurs facteurs :

  • relatifs à l’employé (expérience de travail préalable, scolarisation et formation, etc.);
  • relatifs à l’entreprise (taille, localisation, niveau de qualité, appartenance à une chaîne, présence d’un syndicat, saisonnalité des opérations, etc.);
  • relatifs à l’emploi comme tel (horaires, autres avantages non pécuniaires, etc.)

Compétences et qualifications

  • Aptitudes pour la gestion des ressources humaines (gestion des équipes de travail, gestion des conflits, etc.)
  • Aptitudes pour la vente, le marketing et la négociation
  • Aptitudes pour le service à la clientèle
  • Attitudes et comportement professionnels (aptitudes pour le travail d’équipe, autonomie, dynamisme, entregent, honnêteté, polyvalence, sens de l’initiative, sens de l’organisation, etc.)
  • Au Québec, connaissance du français et de l’anglais. La maîtrise d’autres langues constitue un atout
  • Connaissance des principes de gestion et des systèmes informatiques pertinents
  • Connaissance et application des normes du travail et des principes de base en santé et sécurité, de même que des règles d’hygiène et de salubrité
  • Excellente connaissance du secteur d’activité touristique et des besoins de la clientèle
  • Habiletés pour la communication écrite et verbale
  • Leadership et capacité de prise de décisions
  • Tolérance au stress

Expérience

Généralement, suivant le bagage académique, de trois à dix ans d’expérience dans l’industrie touristique, incluant de l’expérience en supervision, sont exigés.

Possibilités de carrière

Propriétaire d’entreprise touristique ou tout autre poste de gestion dans une entreprise de plus grande envergure.

 

Code CNP : 0015 – Cadres supérieurs/cadres supérieures – commerce, radiotélédiffusion et autres services, n.c.a. (ce code CNP déborde largement la fonction de directeur d’une attraction touristique)

Note : La forme masculine est utilisée dans cette description dans le seul but d’en alléger le contenu.

Révisé en août 2015.

© 2017 - Conseil québecois des ressources humaines en tourisme