Veuillez noter que votre navigateur n'est plus supporté et que l'affichage pourrait ne pas apparaître convenablement.
Veuillez Mettre à jour votre navigateur ou Installer Google Chrome

Interprète de la nature

Un interprète de la nature est un employé de service dont la fonction est d’aider le public à comprendre et à apprécier le patrimoine naturel en aménageant des sites naturels (sentiers, belvédères, etc.) et en préparant et animant des activités éducatives ou récréatives grâce à des activités et à des moyens de communication divers.

On retrouve cette fonction de travail principalement dans le sous-secteur des loisirs et divertissements. Les entreprises les plus susceptibles d’embaucher des travailleurs pour cette fonction de travail sont les parcs nationaux, provinciaux et municipaux, les bases de plein air et les camps de vacances.

Principales tâches

  • Élaborer et présenter des programmes d’interprétation (brochures explicatives, expositions, excursions avec guide, etc.) pour le grand public ou pour des clientèles cibles (ex. : clientèle scolaire de niveau primaire)
  • Préparer et livrer des commentaires sur l’environnement, les espèces observées, la végétation, etc.
  • Animer des groupes de visiteurs et diriger des visites guidées expliquant les ressources particulières dans les domaines scientifique, historique et naturel
  • Utiliser diverses méthodes pour communiquer l’information aux visiteurs (présentation audiovisuelle, démonstration, personnification, participation, conférence, spectacle, ateliers-causerie, etc.)
  • Assurer l’intégrité et la sécurité des collections ou du milieu visité
  • Appliquer les règlements de sécurité
  • Compiler et interpréter les données recueillies sur les visiteurs et préparer des rapports-synthèses
  • Participer à la promotion des programmes d’interprétation du patrimoine

Conditions de travail

Travail à horaire variable. Fonction pouvant exiger de passer de longues heures debout (pour accompagner des groupes ou des individus) et, parfois, de travailler les soirs, les fins de semaine ou les jours fériés. Travail saisonnier qui s’effectue principalement à l’extérieur. L’organisation du travail peut varier selon la saison touristique.

Comme toute autre fonction de travail dans l’industrie touristique, la rémunération varie en fonction de plusieurs facteurs :

  • relatifs à l’employé (expérience de travail préalable, scolarisation et formation, etc.);
  • relatifs à l’entreprise (taille, localisation, niveau de qualité, appartenance à une chaîne, présence d’un syndicat, saisonnalité des opérations, etc.);
  • relatifs à l’emploi comme tel (horaires, autres avantages non pécuniaires, etc.)

Compétences et qualifications

  • Aptitudes pour le service à la clientèle
  • Attitudes et comportement professionnels (aptitudes pour le travail d’équipe, autonomie, dynamisme, entregent, honnêteté, polyvalence, sens de l’initiative, sens de l’organisation, etc.)
  • Attitudes et comportement professionnels (aptitudes pour le travail d’équipe, autonomie, dynamisme, entregent, honnêteté, polyvalence, sens de l’initiative, sens de l’organisation, etc.)
  • Au Québec, connaissance du français et de l’anglais. La maîtrise d’autres langues constitue un atout
  • Bonne culture générale
  • Capacité à vulgariser et connaissances pédagogiques
  • Habiletés pour la communication écrite et verbale, de même que pour l’animation de groupes

Expérience

Généralement, suivant le bagage académique, d’une à trois années d’expérience en animation et service sont exigées. Une expérience de contact avec la clientèle ou en animation constitue un atout.

Possibilités de carrière

Interprète spécialiste, superviseur de l’accueil et de l’animation, directeur général d’une attraction touristique, gardien de parc

 

Code CNP : 5212 – Personnel technique des musées et des galeries d’art (ce code CNP déborde largement la fonction d’interprète de la nature)

Note : La forme masculine est utilisée dans cette description dans le seul but d’en alléger le contenu.

Révisé en août 2015.

© 2017 - Conseil québecois des ressources humaines en tourisme