Veuillez noter que votre navigateur n'est plus supporté et que l'affichage pourrait ne pas apparaître convenablement.
Veuillez Mettre à jour votre navigateur ou Installer Google Chrome

Cuisinier à la chaîne

Un cuisinier à la chaîne est un employé des services de production alimentaire dont le métier est d’effectuer, sous supervision, la préparation, l’assemblage et la présentation de divers mets en vue de leur consommation ou de leur vente au détail.

On retrouve cette fonction de travail principalement dans le sous-secteur de la restauration. Les entreprises les plus susceptibles d’embaucher des travailleurs pour cette fonction de travail sont les restaurants, les comptoirs de restauration rapide, les services de banquets, les services de traiteur, les centres de villégiature, les clubs de golf et les autres établissements de restauration.

Principales tâches

  • Prendre connaissance des ingrédients constituant les mets à préparer
  • Préparer, assaisonner et conditionner par des méthodes appropriées les soupes, sauces, salades, sandwichs, pâtes et autres aliments courants
  • Cuire de façon appropriée les divers aliments
  • Remplir les commandes transmises par les préposés au service au comptoir ou les préposés au service des mets et boissons
  • Effectuer la mise en place en vue du service ou de la vente au détail
  • Nettoyer les surfaces de préparation
  • Recevoir et entreposer les aliments
  • Voir à la propreté des lieux et de l’équipement utilisé
  • Participer à la prise d’inventaire

Conditions de travail

Travail à horaire variable, parfois selon des heures coupées, et pouvant exiger de travailler les soirs, les fins de semaine ou les jours fériés. Fonction exigeant de travailler de longues heures debout et de porter de lourds plateaux et de la vaisselle. Fonction exigeant de passer fréquemment du froid des réfrigérateurs à la chaleur des appareils de cuisson et des bacs de lavage de la vaisselle. Travail qui peut s’effectuer sous pression aux heures de pointe. L’organisation du travail peut varier selon la saison touristique.

Comme toute autre fonction de travail dans l’industrie touristique, la rémunération varie en fonction de plusieurs facteurs :

  • relatifs à l’employé (expérience de travail préalable, scolarisation et formation, etc.)
  • relatifs à l’entreprise (taille, localisation, niveau de qualité, appartenance à une chaîne, présence d’un syndicat, saisonnalité des opérations, etc.)
  • relatifs à l’emploi comme tel (horaires, autres avantages non pécuniaires, etc.)

Compétences et qualifications

  • Attitudes et comportement professionnels (aptitudes pour le travail d’équipe, autonomie, dynamisme, entregent, honnêteté, polyvalence, sens de l’initiative, sens de l’organisation, etc.
  • Au Québec, connaissance minimale du français ou de l’anglais
  • Bonne forme physique
  • Rapidité d’exécution
  • Tolérance au stress

Expérience

Aucune expérience particulière n’est exigée, mais plusieurs employeurs favorisent les candidats possédant une formation en cuisine (DEP en cuisine d’établissement), et nombreux sont ceux qui exigent le diplôme d’études secondaires (DES).

Possibilités de carrière

Cuisinier, postes de supervision et de gestion tels que sous-chef, chef des banquets, superviseur de cuisine, superviseur de services alimentaires ou de la restauration

 

Code CNP : 6322 — Cuisiniers/cuisinières

Note : La forme masculine est utilisée dans cette description dans le seul but d’en alléger le contenu.

Révisé en août 2015.

© 2017 - Conseil québecois des ressources humaines en tourisme