Veuillez noter que votre navigateur n'est plus supporté et que l'affichage pourrait ne pas apparaître convenablement.
Veuillez Mettre à jour votre navigateur ou Installer Google Chrome

Chroniqueur, chroniqueuse touristique

Un chroniqueur touristique est un spécialiste du domaine de l’information dont la fonction est de commenter, rédiger et communiquer des nouvelles afin de renseigner les gens sur les produits et les services touristiques, sur les particularités d’une localité, d’une région, d’une ville, d’une province, d’un pays, etc., et sur les grands dossiers de l’industrie touristique, ses préoccupations et ses défis.

On retrouve cette fonction de travail principalement dans le sous-secteur des services de voyages. Les entreprises les plus susceptibles d’embaucher des travailleurs pour cette fonction de travail sont les journaux et magazines, les publications de compagnies aériennes, d’hôtels et de bureaux de tourisme, les agences de publicité et de communication, les agences gouvernementales, les organismes à but non lucratif, les bureaux d’information touristique, les clubs automobiles, etc.; certains chroniqueurs touristiques travaillent également comme travailleurs autonomes.

Principales tâches

  • Effectuer des recherches documentaires et recueillir diverses données au moyen d’entrevues, d’enquêtes ou d’observations
  • Recevoir, analyser et vérifier les nouvelles touristiques de diverses sources pour en évaluer l’exactitude et la portée
  • Rédiger des articles sur l’actualité touristique ou sur des destinations
  • Rédiger des éditoriaux et des commentaires pour divers médias sur des sujets touristiques d’intérêt public
  • Relire et corriger les articles des collaborateurs, au besoin
  • Choisir les photos de la section tourisme, au besoin

Conditions de travail

Travail à horaire variable. Fonction impliquant parfois de longues heures de travail et exigeant de nombreux déplacements. L’organisation du travail peut varier selon la saison touristique. Travail qui peut s’effectuer sous pression.

Comme toute autre fonction de travail dans l’industrie touristique, la rémunération varie en fonction de plusieurs facteurs :

  • relatifs à l’employé (expérience de travail préalable, scolarisation et formation, etc.);
  • relatifs à l’entreprise (taille, localisation, niveau de qualité, appartenance à une chaîne, présence d’un syndicat, saisonnalité des opérations, etc.);
  • relatifs à l’emploi comme tel (horaires, autres avantages non pécuniaires, etc.)

Compétences et qualifications

  • Attitudes et comportement professionnels (aptitudes pour le travail d’équipe, autonomie, dynamisme, entregent, honnêteté, polyvalence, sens de l’initiative, sens de l’organisation, etc.)
  • Au Québec, connaissance du français et de l’anglais. La maîtrise d’autres langues constitue un atout
  • Connaissance des divers médias
  • Esprit d’analyse
  • Excellente connaissance de l’industrie touristique et de ses produits
  • Excellentes habiletés pour la communication écrite et verbale
  • Connaissance des outils informatiques pertinents
  • Leadership et capacité de prise de décisions
  • Respect des échéances

Expérience

Une expérience de travail préalable dans l’industrie touristique peut être exigée. Dans les milieux syndiqués, il peut être difficile d’obtenir un poste de chroniqueur touristique puisque ces postes sont généralement occupés par des employés possédant une longue expérience.

Possibilités de carrière

Rédacteur en chef, directeur des médias, propriétaire d’une publication ou tout autre poste de gestion dans le domaine des communications

 

Code CNP : 5123 – Journalistes (ce code CNP déborde largement la fonction de chroniqueur en tourisme)

Note : La forme masculine est utilisée dans cette description dans le seul but d’en alléger le contenu.

Révisé en août 2015.

 

© 2017 - Conseil québecois des ressources humaines en tourisme