Veuillez noter que votre navigateur n'est plus supporté et que l'affichage pourrait ne pas apparaître convenablement.
Veuillez Mettre à jour votre navigateur ou Installer Google Chrome

Conseiller, conseillère en voyages

Un conseiller en voyages est un employé de service des ventes dont la fonction est de renseigner et de conseiller les clients sur diverses destinations, en vue de leur vendre des prestations de voyages répondant à leurs besoins et à leurs attentes.

On retrouve cette fonction de travail dans le sous-secteur des services de voyages. Les entreprises les plus susceptibles d’embaucher des travailleurs pour cette fonction de travail sont les agences de voyages et les clubs automobiles.

Principales tâches

  • Accueillir les clients, leur ouvrir un dossier et établir leur profil de consommateur
  • Donner des renseignements sur des lieux de destination, des attractions touristiques, des devises étrangères, des coutumes et des langues locales, des modes de transport, de l’hébergement et des coûts des voyages
  • Conseiller les clients sur les choix de voyages, les forfaits, les produits et services offerts
  • Planifier les itinéraires des individus et des groupes
  • Faire les réservations de transport et d’hébergement
  • Confirmer les réservations, émettre les billets et percevoir les paiements
  • Effectuer des tâches administratives connexes telles que remplir des rapports et des formulaires d’assurance, remplir et remettre des documents et faire le suivi des dossiers
  • Faire de la sollicitation auprès de clients potentiels
  • Promouvoir les forfaits et les autres services offerts par l’agence
  • Participer à la sélection de produits ou de services de voyages adaptés aux besoins des clients

Conditions de travail

Travail à horaire fixe s’effectuant généralement sur un quart de travail de jour, mais pouvant exiger de travailler les fins de semaine, et parfois les soirs. Travail qui peut s’effectuer sous pression. L’organisation du travail peut varier selon la saison touristique, et peut exiger des heures supplémentaires durant les périodes de pointe ou lorsque s’imposent des changements imprévus aux itinéraires.

Comme toute autre fonction de travail dans l’industrie touristique, la rémunération varie en fonction de plusieurs facteurs :

  • relatifs à l’employé (expérience de travail préalable, scolarisation et formation, etc.);
  • relatifs à l’entreprise (taille, localisation, niveau de qualité, appartenance à une chaîne, présence d’un syndicat, saisonnalité des opérations, etc.);
  • relatifs à l’emploi comme tel (horaires, commissions, autres avantages non pécuniaires, etc.)

Compétences et qualifications

  • Aptitudes pour la vente
  • Aptitudes pour le service à la clientèle
  • Attitudes et comportement professionnels (aptitudes pour le travail d’équipe, autonomie, dynamisme, entregent, honnêteté, polyvalence, sens de l’initiative, sens de l’organisation, etc.)
  • Au Québec, connaissance du français et de l’anglais. La maîtrise d’autres langues constitue un atout
  • Capacité à effectuer des transactions monétaires
  • Connaissance du secteur d’activité touristique et des besoins de la clientèle, de même que des produits touristiques (croisières, circuits, etc.)
  • Connaissances de base en informatique, notamment des systèmes de réservation informatisés et d’Internet
  • Habiletés pour la communication écrite et verbale
  • La certification de l’Institut canadien des conseillers en voyages constitue un atout

Expérience

Une expérience de vente et de contact avec la clientèle constitue un atout. Avoir voyagé et posséder une bonne culture générale, incluant des connaissances en histoire et en géographie, s’avèrent également des atouts importants.

Possibilités de carrière

Planificateur de circuits touristiques, conseiller principal en voyages, spécialiste de comptes, forfaitiste, directeur/propriétaire d’agence de voyages

 

Code CNP : 6521 – Conseillers/conseillères en voyages. 

Note : La forme masculine est utilisée dans cette description dans le seul but d’en alléger le contenu.

Révisé en août 2015.

© 2017 - Conseil québecois des ressources humaines en tourisme