Veuillez noter que votre navigateur n'est plus supporté et que l'affichage pourrait ne pas apparaître convenablement.
Veuillez Mettre à jour votre navigateur ou Installer Google Chrome

Tous ensemble, affichons les couleurs de nos professions!

Le 30 mai dernier, plus de 60 personnes ont participé à une première journée de consultation qui accueillait des associations touristiques régionales et sectorielles, des maisons d’enseignement, des organismes en employabilité et des travailleurs. Cet événement visait à jeter les bases d’un plan d’action collectif triennal de valorisation des métiers et professions.

Tous ensemble, affichons les couleurs de nos professions!

Le thème de l’événement a donné le ton à la journée. Ainsi, grâce à la participation active de tous les participants, le CQRHT a pu recueillir plusieurs pistes d’action qui seront approfondies au cours des prochaines semaines pour l’élaboration d’un plan d’action qui sera mis en œuvre dès la rentrée.

 

Bien que la contribution de tous les participants ait été exceptionnelle, nous tenons à remercier les quelques travailleurs, qui représentaient les métiers de la cuisine et de l’entretien ménager, et qui ont partagé leur réalité et leur vision. Peut-être seront-ils plus nombreux lors de la prochaine édition? C’est ce que nous nous souhaitons !

Retour sur la programmation

La journée s’est déroulée autour de trois principales activités : des présentations, un panel de discussion et des ateliers de travail.

 

Des représentants de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec ont fait le point sur la marque QuébecOriginal et son positionnement RH éventuel, ainsi que sur la campagne de relations publiques printanière, qui est toujours en cours. Dans le contexte actuel de main-d’œuvre, où la concurrence est majeure, nous devons nous positionner comme un secteur économique de choix. D’ailleurs, les études et les groupes de discussion confirment que la déclinaison du QuébecOriginal en positionnement RH rejoint tout à fait l’ADN des travailleurs du secteur.

 

 

S’en est suivi un panel de discussion portant sur cinq profils de clientèles de main-d’œuvre (résidents permanents, autochtones, retraités, jeunes décrocheurs et étudiants universitaires) et leurs besoins, attentes et défis respectifs afin d’outiller les participants pour la suite de la journée.

Ce que nous retenons des experts du panel

  1. Les étudiants sont pleins d’idéaux, jeunes et créatifs. Ils recherchent un milieu de travail stimulant et amusant. Pour eux, la flexibilité des horaires de travail est primordiale.

  2. Les jeunes décrocheurs sont très réceptifs. Il faut passer outre nos préjugés à leur égard afin de valoriser leur apport à l’entreprise au lieu de focaliser sur leur parcours atypique et leurs contraintes.

  3. Souvent en réorientation de carrière, les retraités et préretraités cherchent à diminuer leur temps de travail. Il importe de voir au-delà du CV : leurs expériences de travail ne correspondent peut-être à ce que vous cherchez, mais ils ont acquis d’importantes compétences qui seront assurément contributives à votre organisation.
  4. Pour joindre les clientèles autochtones et immigrantes, il est important de s’associer à des organismes de soutien qui ont une connaissance approfondie de ces dernières : les Centres d’amitié autochtone et les organismes en employabilités, par exemple.
  5. Un constat fait l’unanimité : tous ces gens veulent travailler. Ils ont des motivations et des besoins différents, d’où l’importance d’être à leur écoute et de nous ajuster.

 

Après une présentation sur les métiers en déséquilibre, les participants se sont regroupés afin de participer à un atelier de travail visant à sélectionner les métiers à prioriser au cours des trois prochaines années. Ils ont également dû affronter un défi de taille : créer les meilleures combinaisons métiers retenus/profils de clientèle et proposer des outils de valorisation qui ciblent chacune de ces combinaisons. Défi relevé avec brio!

 

Enfin, les partenaires se sont réunis par groupe d’appartenance afin de discuter de leur contribution à l’égard du plan d’action à venir pour mettre en valeur les métiers et professions du tourisme et, ainsi, faire rayonner l’industrie.

Mission réussie!

Le CQRHT peut affirmer, sans l’ombre d’un doute, que l’événement constitue un franc succès. Une excellente présence, une participation active, des échanges enrichissants, des réflexions rigoureuses… Voilà ce qui nous permettra de finaliser le premier plan d’action collectif de valorisation de l’industrie touristique.

 

À l’automne, au moment de déployer les actions ciblées, il faudra redoubler d’efforts tous ensemble pour nous assurer de maximiser la portée des actions entreprises. Le CQRHT sait déjà qu’il peut compter sur l’engagement de tous les partenaires pour faire la différence et positionner le secteur comme une industrie de choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 - Conseil québecois des ressources humaines en tourisme