Veuillez noter que votre navigateur n'est plus supporté et que l'affichage pourrait ne pas apparaître convenablement.
Veuillez Mettre à jour votre navigateur ou Installer Google Chrome

Données sur l’industrie touristique

Données sur l'industrie touristique Données sur l'industrie touristique

Aujourd’hui, l’industrie touristique se pose bien des questions sur le marché du travail :

  • Pourquoi la main-d’œuvre est-elle si difficile à trouver?
  • Pourquoi n’attire-t-on plus les jeunes et les étudiants aussi facilement qu’avant?
  • Pourquoi les employés expérimentés partent-ils soudainement travailler ailleurs?
  • Pourquoi les diplômés paraissent moins compétents qu’avant

 

Le CQRHT a récemment mis sur pied un nouveau service de recherche, d’analyse et d’information sur le marché du travail qui a pour but d’aider l’industrie à identifier des stratégies d’attractivité et de rétention du personnel adaptées au nouveau contexte de main-d’œuvre et à prendre des décisions éclairées en matière de ressources humaines.

 

Sur cette page, vous trouverez de l’information sur les perspectives sectorielles, les enjeux et les tendances auxquels notre industrie doit faire face en matière de ressources humaines ainsi que des données sur la main-d’oeuvre de l’industrie touristique au Québec.

Enjeux et tendances

Perspectives sectorielles

Le CQRHT produit annuellement un avis sur les perspectives du marché du travail de son secteur pour les cinq années à venir. Il y recense notamment les facteurs favorables à la croissance de l’emploi (nombre de visiteurs, recettes touristiques, investissements, événements, congrès, etc.) ainsi que les facteurs à impact négatif (économie en général, la compétition internationale, le coût des ressources, les contraintes légales, etc.). Sur cette base, il émet une estimation de l’évolution du marché du travail.

pdf
Perspectives sectorielles 2015-2019
Perspectives sectorielles 2015-2019

Enjeux et pratiques de ressources humaines

Le CQRHT a mené, en 2015, une étude sur la gestion des ressources humaines dans l’industrie touristique afin de mieux comprendre les préoccupations et les pratiques des entreprises en cette matière.

Téléchargez la fiche ci-dessous pour connaître les résultats de cette enquête.

pdf
Enjeux et pratiques des ressources humaines en tourisme (fiche En bref)
Enjeux et pratiques des ressources humaines en tourisme (fiche En bref)

Saisonnalité

Le CQRHT a collaboré à la mise sur pied d’un chantier sur la saisonnalité, projet mis de l’avant par sept comités sectoriels de main-d’œuvre (CSMO) tributaires de problématiques liées à la saisonnalité.

 

C’est un chantier de recherche, de discussion et de concertation, mené par les partenaires du marché du travail concernés, en vue de faire le point sur cette question. Il vise à convenir d’orientations, de pistes d’action et de projets concrets à privilégier pour contrer ou s’adapter aux effets de la saisonnalité, dans une perspective de développement durable de l’emploi au Québec.

 

Pour en savoir plus sur les travaux du chantier sur la saisonnalité, visitez le www.saisonnalite.com

 

Bassins de main-d'oeuvre

À l’instar de d’autres secteurs d’activité économique, l’industrie touristique connaît de plus en plus de problèmes de recrutement pour le travail saisonnier ou à temps partiel.

Ceci s’explique en partie par le fait qu’une forte proportion de ces emplois est traditionnellement occupée par des jeunes étudiants dont l’effectif est actuellement en diminution. De plus, l’arrimage de l’emploi avec le calendrier scolaire pose certains défis aux gestionnaires.

Enfin, dans un contexte où la population vieillit et que son taux de croissance diminue, la main-d’oeuvre se fait donc de plus en plus rare et difficile à trouver, particulièrement pour des emplois à temps partiel ou saisonniers. Il est donc nécessaire d’envisager le recours à d’autres bassins de main-d’oeuvre, comme la population immigrante, les communautés autochtones, les pré-retraités et retraités, ou encore les décrocheurs. 

Les jeunes et les étudiants dans l’industrie touristique

Une recherche statistique et documentaire a été réalisée en 2018 par Raymond Chabot Grant Thornton pour le compte du CQRHT. Cette étude a porté sur les trois secteurs du tourisme qui emploient le plus de jeunes et d’étudiants: la restauration, les loisirs et divertissements, et l’hébergement.

pdf
pdf
Étude complète
Étude complète

Vers une stratégie d’emploi des personnes de 50 ans et plus dans l’industrie touristique

Le CQRHT a aussi produit un document de réflexion sur le potentiel que représente les personnes âgées de 50 ans et plus « Vers une stratégie d’emploi des personnes de 50 ans et plus dans l’industrie touristique » (2008).

pdf
pdf
Étude complète
Étude complète
Études, enquêtes et analyses

Le tourisme et sa main-d'oeuvre

Le CQRHT a mené, en 2015, une étude sur la main-d’oeuvre dans l’industrie touristique du Québec.

Téléchargez la fiche ci-dessous pour connaître les résultats de cette enquête.

pdf
Le tourisme et sa main-d’œuvre (fiche En bref)
Le tourisme et sa main-d’œuvre (fiche En bref)

Données sur l'emploi en tourisme

 

Évolution de l’emploi en tourisme 2004-2012

 

En 2012, les 30 971 établissements du secteur du tourisme emploient au Québec 344 494 personnes, ce qui inclut les travailleurs autonomes. Entre 2004 et 2012, l’industrie touristique a connu une croissance du nombre d’emplois, passant de 317 688 emplois à 344 494 emplois, une croissance de 8%, soit de 26 806 emplois (données du compte satellite, module des ressources humaines, de 2012 de Statistique Canada).

 

Une lecture par sous-secteur révèle qu’entre 2004 (données issues du diagnostic sectoriel de main-d’œuvre du CQRHT réalisé en 2004) et 2012, la restauration et l’hébergement se sont démarqués en affichant une croissance du nombre d’emplois plus significative, respectivement de 17% et 16%. Durant ce même intervalle, le nombre d’emplois du sous-secteur des services de voyage a augmenté de 3,4%, alors que les sous-secteurs des loisirs et divertissements et du transport ont connu une diminution de leur nombre d’employés avec une diminution plus marquée pour le transport (-9,6% contre -0,3%).

 

 

Évolution du nombre d’emplois entre 2004 et 2012 par sous-secteur (en nombre et en % d’établissements).

 

Statut de l’emploi

 

Entre 2004 et 2012, l’industrie touristique a connu une hausse du nombre d’emplois à temps plein et à temps partiel, avec une augmentation plus nette des emplois à temps partiel. Ainsi, le nombre d’emplois à temps plein a augmenté de 4,5%, passant de 177 237 à 185 187, alors que le nombre d’emplois à temps partiel a augmenté de 21,7%, passant de 113 530 à 138 183.

 

Les chiffres présentés n’incluent pas les travailleurs autonomes, comparativement au tableau portant sur l’évolution du nombre d’emplois entre 2004 et 2012 par sous-secteur, qui lui, tenait compte des travailleurs autonomes travaillant dans l’industrie touristique.

 

 

Évolution du statut de l’emploi entre 2004 et 2012 (en nombre d’emploi)

 

 

Entre 2004 et 2012, le ratio des emplois à temps plein (en fonction des emplois à temps partiel) est passé de 61% à 57% faisant ainsi passer le ratio des emplois à temps partiel de 39% (en 2004) à 43% (en 2012).

 

 

Répartition des emplois – temps plein vs temps partiel

 

Évolution des salaires horaires moyens

 

Les revenus d’emplois (salaires et traitements totaux) ont augmenté de 31% entre 2004 et 2012, passant de 6,7 à 8,7 milliards de dollars.

 

 

Croissance des salaires horaires moyens (2004-2012)

 

Le salaire horaire moyen13 est passé de 14,89 $ à 18,55 $ durant la période, une hausse de 25%. Il s’agit d’un gain supérieur à la croissance de l’indice des prix à la consommation pour le Québec, qui s’est établi à 16% durant cette même période. 

 

Les salariés à temps plein ont vu leurs revenus annuels moyens augmenter de 20,4% entre 2004 et 2012, une hausse de 6 432 $ ayant porté la moyenne à 37 979 $. Leur salaire horaire moyen a augmenté de 23,4% durant la même période, passant de 15,96 $ à 19,70 $.

 

Les salariés à temps partiel ont vu leur salaire horaire moyen augmenter de 35,2% entre 2004 et 2012, soit une augmentation largement supérieure à celle constatée pour les salariés à temps plein. Le salaire horaire moyen est passé de 11,05 $ à 14,94 $. 

________________________________

13 Il convient de souligner que des rajustements pour certains pourboires non déclarés sont apportés aux repères pour plusieurs
industries :

Arts d’interprétation, sports-spectacles et activités connexes (SCIAN 711);
Divertissement, loisirs et jeux de hasard et loteries (SCIAN 713);
Services d’hébergement (SCIAN 721);

Répartition des emplois selon le genre

 

Les femmes constituent en 2012 la majorité (51%) des employés de l’industrie touristique, mais par un écart d’à peine 1% par rapport aux hommes, réduisant ainsi l’écart plus marqué observé en 2004. En comparaison, les femmes occupent 53% des emplois du secteur touristique au Canada, un ratio somme toute assez similaire.

 

 

Répartition des emplois selon le genre

 

Répartition des emplois selon l’âge

 

Comparativement à l’année 2004, le groupe des 35 à 44 ans a connu une importante diminution (14%). 

 

Évolution de la répartition des emplois selon les groupes d’âge – 2004 et 2012‏

© 2018 - Conseil québecois des ressources humaines en tourisme