Veuillez noter que votre navigateur n'est plus supporté et que l'affichage pourrait ne pas apparaître convenablement.
Veuillez Mettre à jour votre navigateur ou Installer Google Chrome

Des équipes multigénérationnelles et complémentaires au Centre de ski Le Relais

Ce sont 350 employés qui gravitent autour de la station de sports d’hiver du Lac-Beauport. Plus de la moitié y travaille à temps partiel. À l’exception de 15 postes clés, tous les emplois sont saisonniers, de novembre à avril. Cela fait particulièrement l’affaire des retraités et préretraités qui choisissent d’y travailler.

 

«On ne focalise pas nos efforts de recrutement vers un bassin de main-d’œuvre en particulier, dit Mario Bourassa, directeur général du Centre de ski Le Relais. Je remarque toutefois que deux catégories de candidats sont davantage attirés par nos offres d’emploi: les jeunes adultes jusqu’à la fin de leurs études et les jeunes retraités, à partir de 50-55 ans.»

 

Une deuxième carrière à leur goût

Les employés du Relais sont tous des mordus de ski ou, à tout le moins, de plein air. C’est dans l’air! Situé à proximité de la ville de Québec, le centre de ski leur propose le meilleur des deux mondes: un milieu de travail dans une nature de rêve et une grande facilité d’accès – un atout essentiel aux yeux des préretraités qui n’ont pas envie de compliquer leur quotidien.

Le fait que les postes soient saisonniers leur convient. Plusieurs sont bien heureux de pouvoir jouer au golf ou de faire des voyages l’été, tout en restant actifs professionnellement pendant l’hiver. Ils n’ont pas le goût non plus de recommencer à travailler 40 heures par semaine.

– Mario Bourassa

 

Le Centre de ski Le Relais offre un large éventail d’emplois à temps partiel, s’échelonnant d’une trentaine d’heures de travail par semaine à deux avant-midis ici et là, selon les besoins. «On a aussi des occasionnels qui viennent nous prêter main-forte pendant les périodes plus occupées, comme les semaines de relâche», précise le directeur général.

 

La station facilite ainsi la conciliation travail-retraite des employés qui en sont à leur deuxième carrière et qui trouvent là une façon de poursuivre leur contribution professionnelle, sans toutefois trop sacrifier la flexibilité de leur emploi du temps. Adieu le stress et les grosses responsabilités: le Centre de ski Le Relais permet aux préretraités et retraités de transmettre leur passion, dans une ambiance de travail familiale, en plein air, en exerçant des fonctions qui les gardent actifs et en santé.

 

Une intégration réussie entre les générations

Les préretraités sont des employés compétents et motivés. Mais les avantages de les embaucher ne s’arrêtent pas là.

Ils ont des disponibilités complémentaires à celles de nos jeunes. Cela devient très intéressant, par exemple, d’avoir des retraités sur le terrain en plein milieu de la semaine, alors que les étudiants viennent davantage travailler la fin de semaine.

– Mario Bourassa

 

Et la cohabitation de jeunes et de moins jeunes apporte des bienfaits qui dépassent le simple mariage heureux de leurs horaires. «Leur regard respectif, basé sur une grande expérience de carrière pour les uns, et chargé de connaissances bien actuelles pour les autres, suscite des échanges vraiment constructifs», dit Mario Bourassa.

 

Il n’est donc pas rare de voir, durant les pauses, des jeunes de 18 ans manger ou skier avec des moniteurs de 60 ans.

 

Mario Bourassa est aussi satisfait de l’apport de chaque groupe à la qualité du service à la clientèle, une compétence clé pour la station :

Le savoir-être des deux générations est bien distinct, par exemple sur la question du vouvoiement. Chacune à sa façon, elles adoptent une communication attentive et polie qui donne un excellent résultat d’ensemble.

 

Passions et valeurs communes: voilà la fondation d’une équipe solide! Quant à la différence en nombre de printemps, elle est bien plus une richesse qu’un obstacle, souligne Mario Bourassa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2018 - Conseil québecois des ressources humaines en tourisme