Veuillez noter que votre navigateur n'est plus supporté et que l'affichage pourrait ne pas apparaître convenablement.
Veuillez Mettre à jour votre navigateur ou Installer Google Chrome

La restauration est-il un secteur de choix pour l’emploi?

Un rapport d’étude des plus intéressants qui vient d’être publié par RH Tourisme Canada apporte des éléments de réponse à cette question.

 

Réalisé par le Conference Board du Canada, Résultat essentiel: Le tourisme, un secteur de choix pour l’emploi 1.0 présente les résultats d’une enquête menée auprès de la population canadienne au printemps 2016, à titre de suivi à la mise à jour de l’étude sur l’offre et la demande de main-d’œuvre en tourisme de 2015.

 

L’étude révèle en outre que l’attrait des professions de chef et de directeur de la restauration est très élevé, la première étant considérée attrayante par près de 70 % des québécois qui ont participé à l’étude et l’autre par près de 64 %.  À 41 %, l’attrait de la profession de cuisinier est beaucoup plus faible. Cette proportion reste tout de même plus élevée que celle de préposé aux mets et boissons qui n’est attrayante que pour 33 % des répondants et que celle de préposé au comptoir et aide de cuisine (attrayante pour seulement 22 % des répondants).

 

 

L’étude révèle aussi que de toutes les occupations en tourisme, celle de chef est celle qui est le plus souvent perçue par les canadiens comme étant une carrière professionnelle (84 %) plutôt que seulement un emploi temporaire ou un tremplin vers d’autres emplois. Cette proportion descend à 56 % pour la profession de directeur de la restauration et à 46 % pour celle de cuisinier. La perception comme carrière professionnelle des emplois de préposés au service de mets et boissons et de préposés au comptoir/aides de cuisine est la plus basse, soit seulement 7  % et 2 % respectivement.

 

Bien que l’étude ait été effectuée à l’échelle canadienne, elle comporte aussi un vaste éventail de données spécifiques à chaque province. Cette étude est incontournable pour tout organisme ou entreprise désireux d’améliorer ses stratégies de recrutement ou soucieux de valoriser les professions en tourisme.

 

On peut se la procurer au coût de 85,00 $ (taxes applicables en sus) en cliquant ICI 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2020 - Conseil québecois des ressources humaines en tourisme