fbpx

La société se transforme. Le marché du travail évolue. La liste des compétences requises subit des modifications. Il importe de déterminer comment nos travailleurs.euses pourront réussir dans le monde du travail de demain, quelle qu’en soit la tournure, afin que notre économie continue de prospérer.

 

Trois grands ordres de compétences

Dans les différents palmarès de compétences pour l’avenir, on en retrouve beaucoup qui concernent le savoir-être (soft skills) et d’autres qui s’appliquent au savoir-faire, soit les compétences techniques (hard skills); d’autres enfin visent le savoir comme tel. L’industrie touristique étant un secteur de service, elle se positionne avantageusement en matière d’aptitudes comportementales (savoir-être), sans nier toutefois qu’il y a toujours place à l’amélioration. Pour être en mesure d’outiller adéquatement les travailleurs.euses, il importe de cibler les compétences clés qui forgeront le futur de notre industrie, afin de mettre en place les moyens de les développer, en entreprise aussi bien que dans les maisons d’enseignement. À cet effet, nous avons déjà quelques pistes de recherche.

 

Un tableau préliminaire

Nous nous sommes basés sur le référentiel de compétences du futur de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), et des indications sur les priorités spécifiques déterminées par des représentants de l’industrie touristique lors d’un sondage éclair mené auprès d’une soixantaine de participants à la semaine RH en février dernier. Nous nous sommes également basés sur les conclusions de deux études récentes menées par le CQRHT, soit : 

 

 

Consulter le tableau

Est-ce que ça correspond à votre vision? Qu’est-ce qui s’applique le mieux à votre propre situation?

 

employes-main-dans-la-main

Regard sur l’emploi et les taux de chômage – mai 2022

Le tourisme au Québec comptait ce mois-ci 25 400 emplois de moins qu’en août dernier et quelque 35 200 emplois de moins qu’à pareille date l’an dernier. Bien que la diminution des emplois fût à prévoir avec la fin de la haute saison, il n’empêche que ces chiffres témoignent de la très grande difficulté de l’industrie touristique à récupérer la main-d’œuvre qu’il a perdue durant la pandémie.
employes-main-dans-la-main

Regard sur l’emploi et les taux de chômage – Avril 2022

Le tourisme au Québec comptait ce mois-ci 25 400 emplois de moins qu’en août dernier et quelque 35 200 emplois de moins qu’à pareille date l’an dernier. Bien que la diminution des emplois fût à prévoir avec la fin de la haute saison, il n’empêche que ces chiffres témoignent de la très grande difficulté de l’industrie touristique à récupérer la main-d’œuvre qu’il a perdue durant la pandémie.

Abonnez-vous à notre infolettre et recevez des nouvelles qui comptent pour vous!