fbpx
Veuillez noter que votre navigateur n'est plus supporté et que l'affichage pourrait ne pas apparaître convenablement.
Veuillez Mettre à jour votre navigateur ou Installer Google Chrome

Des moyens tangibles pour soutenir les travailleurs.euses de l’hôtellerie

Un peu plus de six mois après le lancement du Groupe d’action pour la main-d’œuvre du secteur de l’hôtellerie, ses travaux continuent à se concrétiser pour soutenir les travailleurs.euses et accompagner le secteur dans la préparation de la reprise estivale. Voici un aperçu des principales initiatives mises de l’avant.

 

Accès au PARAF pour le rehaussement des compétences dans les secteurs de l’hôtellerie et des services de voyages

Alors que la formation offerte par le Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF) se limitait aux secteurs présentant de bonnes perspectives d’emploi, les démarches du Groupe d’action ont permis aux travailleurs.euses de l’hôtellerie et des services de voyages de bénéficier de ce programme pour rehausser leurs compétences pendant qu’ils sont sans emploi. Cette main-d’œuvre expérimentée sera alors encore mieux préparée pour contribuer à la relance des activités, le moment venu.

C’est aussi grâce à la contribution du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS) que ces différents programmes de formation ont pu être adaptés et offerts dans le cadre du PARAF. Parmi ceux-ci, une formation sur mesure de 450 heures, intitulée Développement en service de restauration et fondements en sommellerie et bar, a été développée par l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ).

 

Séances d’information pour les travailleurs.euses sans emploi des grands centres urbains

Afin d’orienter adéquatement les travailleurs.euses sans emploi de la grande région de Montréal et de la région urbaine de Québec, où la reprise touristique s’annonce plus lente, le Groupe d’action a tenu une quinzaine de séances d’information au début du printemps. En collaboration avec divers intervenants, ces rencontres virtuelles ont permis d’offrir un accompagnement adapté à la réalité de ces travailleurs.euses.

Il a ainsi été question du rehaussement des compétences dans l’hôtellerie par le PARAF, d’offres d’emplois touristiques en régions cet été, ainsi que d’autres possibilités d’emplois temporaires en demande dans certains secteurs, notamment pour la vaccination.

 

Formation personnalisée à l’hôtellerie pour les travailleurs.euses en région

En vue de la saison estivale 2021 dans les régions qui accueilleront les vacanciers québécois, des programmes de rehaussement des compétences ont été mis sur pied par un regroupement de cégeps, sous la gouverne de la formation continue du Cégep de Chicoutimi. Cette initiative  permet du même coup de rappeler plus tôt les effectifs. À la fin avril, des superviseurs et formateurs en milieu de travail de différents hôtels ont entamé leur formation. Un programme s’adressant aux employé.e.s de l’ensemble des services hôteliers suivra en juin, orchestré cette fois par le Cégep de Ste-Foy.

Une évaluation de la situation et des moyens déployés par le Groupe d’action devra maintenant être effectuée. Les conclusions permettront d’identifier les avenues à emprunter pour continuer à supporter le milieu hôtelier et ses travailleurs.euses en cette période difficile, en plus de préparer la relance plus complète des activités dans un monde du travail en transformation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 - Conseil québecois des ressources humaines en tourisme