Veuillez noter que votre navigateur n'est plus supporté et que l'affichage pourrait ne pas apparaître convenablement.
Veuillez Mettre à jour votre navigateur ou Installer Google Chrome

Les services aux entreprises d’Emploi-Québec: soutien à la formation et au développement des compétences

Mesure de formation de la main-d’oeuvre (MFOR)

MFOR procure une aide financière aux entreprises sous forme de subvention. Elle peut intervenir dans les situations suivantes :

  • des changements importants aux conditions du marché;
  • la réorientation ou une modification importante de la production de l’entreprise;
  • la modernisation de l’ensemble ou d’une partie importante des procédés de fabrication ou de gestion;
  • lors d’autres changements à la stratégie d’affaires ou d’entreprises.

 

Elle vise notamment à soutenir le développement des compétences des travailleurs qui risquent de perdre leur emploi, ou encore de ceux qui sont faiblement qualifiés, qu’ils soient sans qualification ou qu’ils présentent un déficit important de formation de base (être capable de lire, d’écrire et de compter).

Soutien régionalisé à l’adéquation formation-emploi

Intégré au Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre (FDRCMO), ce programme s’adresse aux entreprises individuelles, en complémentarité avec les mesures d’Emploi-Québec destinées aux entreprises. Pour y avoir accès, ces dernières doivent s’adresser aux bureaux de Services Québec (Emploi-Québec) de leur région. Le programme comprend quatre volets:

 

Volet 1: La formation de base (être capable de lire, d’écrire et de compter)

 

Volet 2: La francisation des milieux de travail

 

Volet 3: Le rehaussement des compétences dans un contexte de mobilité interne

Ce volet vise les projets qui soutiennent la relève entrepreneuriale et la promotion à l’interne. L’entreprise se trouve dans la nécessité de rehausser les compétences de son personnel qui exerce de nouvelles fonctions; le projet cible l’acquisition ou la préservation de compétences clés en fonction des objectifs stratégiques de l’entreprise; la main-d’œuvre ciblée sera alors plus qualifiée.

Ce volet s’intéresse notamment au transfert d’entreprise, un enjeu très présent dans l’industrie touristique actuellement. D’ailleurs, le ministère du Tourisme a intégré cette problématique dans son Plan d’action 2017-2020 portant sur la main-d’œuvre; l’action no 8 est ainsi libellée : « Accompagner les entreprises face à un défi de transfert et de relève entrepreneuriale ».

 

Volet 4: Le développement de la main-d’œuvre dans un contexte de croissance et de création d’emplois – Nouveau!

Ce programme s’adresse aux entreprises existantes depuis un minimum d’un an et dont la croissance crée de 10 à 49 nouveaux emplois. Le projet doit faire suite à des investissements importants de la part de l’entreprise et permettre de développer les compétences du personnel nouvellement embauché.

Selon les mesures en vigueur, le projet peut également prévoir la collaboration d’Emploi-Québec, notamment en ce qui concerne un soutien pour le développement des compétences du personnel déjà en emploi, un soutien pour la gestion des ressources humaines et/ou une subvention salariale.

 

Pour de plus amples informations, visitez le www.emploi-quebec.gouv.qc.ca ou communiquez avec votre conseiller aux entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 - Conseil québecois des ressources humaines en tourisme