fbpx

Une bonne stratégie de rémunération globale peut s’avérer payante pour une PME. Voici quelques conseils de base pour orienter la réflexion dans votre entreprise.

 

Une politique de rémunération globale peut prendre des formes très variées. Par où commencer? Que devrait-on considérer en premier lorsqu’on réfléchit à une stratégie de rémunération globale dans une PME?

Commencez par les intérêts des gens. Il faut d’abord et avant tout observer et comprendre son public cible de travailleurs et de candidats, afin de cerner ce qui est important pour eux.

– Patricia Lavallée, CRHA, conseillère en ressources humaines à MezAfairs

Une stratégie de rémunération globale « ciblée »

Chez un même employeur, on peut souvent distinguer plusieurs groupes qui ont des intérêts différents. Dans un hôtel, par exemple, les employés à l’entretien des chambres sont en majorité des mères de famille qui verraient peut-être d’un bon œil des journées personnelles payées supplémentaires, alors que ceux en cuisine, habituellement plus jeunes, accorderaient sans doute plus de valeur à une offre d’activités sociales.

L’employeur doit s’efforcer de moduler sa proposition en fonction des intérêts. Les employés n’obtiendront pas tous les mêmes avantages mais, si les gestionnaires réussissent à bien communiquer ces avantages, personne ne ressentira d’injustice puisque tout le monde aura exactement ce qu’il veut.

– Patricia Lavallée

Ainsi, mieux vaut viser l’équité que l’égalité à tout prix. D’ailleurs, selon la conseillère en ressources humaines, la tendance actuelle est de moins chercher à « régulariser » les avantages liés à un emploi en leur imposant des paramètres fixes et précis. Certaines entreprises optent même pour ne pas comptabiliser les journées de congé prises par leurs employés tant que leur travail est fait – et bien fait.

Des options cohérentes avec l’entreprise

Bien sûr, les choix de rémunération globale doivent respecter le budget de l’entreprise. Mais ils doivent aussi rester cohérents avec ses valeurs.

Si on prône le travail d’équipe et l’entraide, il est illogique d’adopter une stratégie de rémunération qui s’appuie majoritairement sur des bonis de performance individuelle.

– Patricia Lavallée

Une entreprise qui valorise le développement personnel des employés optera peut-être pour investir dans un plus grand nombre de journées de formation. De son côté, un entrepreneur ayant à cœur l’environnement pourrait plutôt rassembler les meilleures conditions pour favoriser l’utilisation du vélo ou des transports en commun vers le lieu de travail.

Rapprocher la rémunération globale des valeurs de l’entreprise a l’avantage de faciliter le recrutement auprès de candidats qui partagent ces valeurs. Pour un candidat qui se soucie beaucoup de la qualité de son alimentation, par exemple, un hôtel qui offre des repas préparés avec des ingrédients locaux à chaque quart de travail partira avec une longueur d’avance.

En offrant des avantages au diapason de ses valeurs et adaptés aux intérêts de ses employés, une PME prend la bonne voie pour faire de sa rémunération globale un succès.

Vous aimerez aussi

Tout ce que vous devez savoir sur le recrutement de la main-d’œuvre qualifiée

Le CQRHT a dressé un portrait de cinq bassins de main-d’œuvre auxquels les organisations touristiques ne pensent pas toujours — les avez-vous déjà considérés?
Graphique-a-la-hausse

Postes vacants en tourisme – 1er trimestre de 2022

Depuis la COVID, les postes vacants ont augmenté de façon fulgurante dans toutes les principales professions en demande en tourisme.

Abonnez-vous à notre infolettre et recevez des nouvelles qui comptent pour vous!