Veuillez noter que votre navigateur n'est plus supporté et que l'affichage pourrait ne pas apparaître convenablement.
Veuillez Mettre à jour votre navigateur ou Installer Google Chrome

Qu’est-ce que la rémunération globale?

 

Le montant affiché sur le talon de paie a pu être considéré comme le principal incitatif à l’engagement et à la performance des employés dans le passé. Mais dans un contexte de plein emploi, avec les générations montantes qui revendiquent d’autres valeurs, le salaire ne suffit plus. Pour fidéliser son monde, il vaut mieux adopter désormais une vision plus globale de la rémunération. Par chance, l’industrie touristique se prête plutôt bien à l’approche de rémunération globale.

 

La rémunération globale, c’est tout ce que l’on peut offrir comme avantage à nos employés. Elle inclut trois composantes : la rémunération directe – le salaire, les pourboires, les commissions; la rémunération indirecte – régime de retraite, avantages sociaux; et la rémunération non pécuniaire.

– Patricia Lavallée, CRHA, conseillère en ressources humaines à MezAfairs

 

Par rémunération non pécuniaire, la consultante spécialisée auprès des PME entend tout élément non quantifiable qui peut influencer positivement le climat organisationnel et le quotidien de l’employé. Cela peut être aussi bien des journées de formation payées qu’un nouvel espace de travail bien fenestré, une carte mensuelle de transport gratuite ou un accès au centre d’entraînement du quartier.

La rémunération globale dans un contexte de PME

 

A priori, on pourrait penser que le cours de yoga en entreprise et le menu traiteur tous les vendredis midi sont le type de luxes que seules les grandes entreprises peuvent justifier de se permettre.

 

Lorsqu’on gère une petite entreprise avec peu de ressources financières, on n’a pas le choix de faire preuve de créativité dans notre rémunération. Avoir une vision globale est le meilleur moyen d’établir une rémunération attractive.

– Patricia Lavallée

 

Un objectif d’une rémunération globale est qu’elle soit considérée comme « juste » par les employés. Les nouvelles générations de travailleurs y sont particulièrement sensibles. Or, c’est essentiellement une question de perception individuelle. Tous ne perçoivent pas la même valeur dans le même avantage. L’abonnement au gym gratuit vaut de l’or pour un sportif motivé à atteindre ses objectifs… et rien du tout pour un autre employé qui préférerait simplement pouvoir stationner sa voiture plus près du bâtiment!

L’approche globale de la rémunération dans l’industrie touristique

 

De façon générale, lorsqu’on veut bonifier la rémunération globale, tout ce qui joue sur l’environnement physique et le climat d’appartenance est une approche gagnante auprès de l’ensemble des employés.

– Patricia Lavallée

 

En ce qui concerne l’environnement physique, l’industrie touristique propose bien souvent un cadre de travail avantageux par rapport à d’autres secteurs. Si les touristes viennent, c’est que le milieu naturel avoisinant, les infrastructures ou les services offerts présentent des attraits – auxquels les employés ne sont pas insensibles. Le simple fait de profiter d’un milieu de travail dans un espace naturel enchanteur peut valoir son pesant d’or pour un candidat : il préférera cet emploi en tourisme plutôt que d’occuper un poste semblable dans une usine plantée en plein champ de béton, même s’il y était mieux payé.

 

Un parc national qui propose des billets d’accès annuels aux employés et à leur famille; un hôtel qui fait bénéficier sa main-d’œuvre d’un partenariat avec un centre d’activités; un restaurant qui implique ses employés (et leurs papilles gustatives!) dans l’élaboration des nouveaux menus pour la saison estivale; un centre de ski qui prolonge les heures de lunch pour permettre aux employés de dévaler quelques pentes avant leur retour en poste: ce sont autant d’exemples d’offres créatives de rémunération globale en tourisme. Rares sont les secteurs d’activités qui donnent autant de flexibilité aux employeurs.

 

Pour mettre en pratique l’approche de rémunération globale, les employeurs doivent d’abord définir comment ils peuvent compléter la composante salariale de la rémunération; puis, trouver la façon la plus efficace de communiquer cette rémunération auprès des employés et des candidats. Au cours des prochains mois, nous aborderons ces sujets dans de futurs billets de blogue et nous vous ferons lire le témoignage d’employeurs de notre secteur qui pratiquent l’approche de rémunération globale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 - Conseil québecois des ressources humaines en tourisme