Veuillez noter que votre navigateur n'est plus supporté et que l'affichage pourrait ne pas apparaître convenablement.
Veuillez Mettre à jour votre navigateur ou Installer Google Chrome

Travailler comme préposée à la réception dans un hôtel : au cœur de l’action!

Mélina Blais, 23 ans, est préposée à la réception. Nous lui avons demandé de nous parler de son métier et de la flamme qui l’anime au quotidien.

 

Un univers unique et stimulant

Lorsqu’on travaille dans un hôtel, on devient témoin des moments de vie importants des gens, comme les mariages.

– Mélina Blais

 

Pour Mélina, l’hôtellerie est un univers unique. « C’est toujours particulier d’être dans un hôtel, ça sort de l’ordinaire. Ce n’est pas comme aller à l’épicerie! » Pensez seulement à la réaction des enfants lorsqu’on leur parle d’hôtels : ils sont inévitablement emballés!

 

Mais pourquoi la réception plus particulièrement? Selon Mélina, puisqu’il se situe au centre des activités de l’hôtel, ce poste demande de trouver des solutions rapidement aux petits et grands problèmes qui peuvent survenir dans un établissement. C’est très stimulant.

 

Jeune femme dans un lobbyLes défis du métier

Pour Mélina, apprendre à se débrouiller rapidement par soi-même fait partie des exigences de la profession. Comme la personne en charge de la réception devient souvent la référence des clients, elle doit connaître l’hôtel sous toutes ses formes et doit faire des recherches pour bien répondre aux demandes spécifiques. 

 

Un autre défi est celui de l’apprentissage du système de réservations, qui est complexe et peut prendre jusqu’à un mois et demi à maîtriser.

 

Selon Mélina, le stress est grand lorsqu’on débute dans le métier. « On joue avec beaucoup de sous, on a de gros montants entre les mains: c’est une grande responsabilité. Mais une fois qu’on est à l’aise, c’est un très beau métier où on apprend qu’il y a une solution à tout! »

Jeune femme derrière un ordinateurLa conciliation travail et vie personnelle

Mélina indique que le métier de préposée à la réception est généralement stable, mais qu’il peut devenir nécessaire de s’adapter rapidement lorsqu’un membre de l’équipe est malade, car les équipes sont souvent petites.

 

Les possibilités de quarts de travail à l’hôtel où elle travaille sont de 7h à 15h et de 15h à 23h. C’est un horaire qui lui convient très bien.

Une journée-type au travail pour Mélina :

Prendre connaissance des réservations et de leurs particularités : escomptes, forfaits, etc.

  • Communiquer avec les différents services de l’hôtel, selon les demandes des clients : restaurant, ventes, entretien ménager, etc.
  • Répondre au téléphone et aux courriels.
  • Accueillir les clients, répondre à leurs questions.
  • Procéder aux opérations de facturation.
  • Faire la caisse et les rapports de transactions.
  • Préparer un plan pour la personne qui prendra le relais au quart suivant, afin de lui donner une idée des suivis qu’elle devra faire.

 Le parcours de Mélina Jeune femme souriante derrière ordinateur

Mélina a toujours aimé les voyages et le service à la clientèle. C’est pourquoi elle s’est dirigée vers un programme d’études en gestion touristique. Elle était certaine de vouloir œuvrer en tourisme, mais elle n’était pas certaine de ce qu’elle voulait faire exactement.

 

Elle a choisi l’hôtellerie pour les possibilités d’avancement de carrière qu’elle offre, surtout à la réception. « Si on fait nos preuves, c’est un métier qui permet de « défoncer des plafonds »! »

 

C’est aussi un petit monde où il faut préserver sa réputation. « Ça devient très positif si tu as des projets et des buts spécifiques : beaucoup de gens peuvent t’appuyer et t’offrir des opportunités. »

 

Ce métier vous intéresse?

Consultez la fiche métier pour obtenir plus d’information et un lien vers des offres d’emplois disponibles pour le poste de préposé(e) à la réception.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2020 - Conseil québecois des ressources humaines en tourisme