Veuillez noter que votre navigateur n'est plus supporté et que l'affichage pourrait ne pas apparaître convenablement.
Veuillez Mettre à jour votre navigateur ou Installer Google Chrome

Bien accompagner le stagiaire, mode d’emploi

 

Vous vous préparez à accueillir un stagiaire dans votre organisation et vous voulez bien jouer votre rôle d’accompagnateur? Voici quelques conseils pour que cette expérience soit pleinement profitable pour les deux parties.

Entretien ménager

Le stagiaire un employé comme les autres?

 

Quel est le statut du stagiaire? S’il est rémunéré par votre organisation, le stagiaire est considéré comme un employé et il bénéficie des mêmes droits du point de vue légal. En effet, la Loi sur les normes du travail, le Code civil du Québec ainsi que la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles, définissent un « employé » comme étant une personne qui effectue un travail moyennant une rémunération.

 

Que le stage soit rémunéré ou non, le rôle de l’organisation qui reçoit un stagiaire est tout de même différent. À l’obligation de respecter les dispositions légales envers les employés, s’additionne une responsabilité morale supplémentaire : celle d’accompagner le développement des compétences du stagiaire.

Ajuster ses pratiques de ressources humaines

 

Pour bien accompagner un stagiaire, il n’est pas nécessaire de réinventer la roue; les pratiques de gestion des ressources humaines reconnues sont donc à privilégier :

 

  • Faire une évaluation des tâches et une description de mandat réaliste ;
  • Effectuer un processus de sélection transparent et clarifier les attentes mutuelles;
  • Préparer minutieusement l’arrivée en poste ;
  • Présenter les politiques de votre organisation (harcèlement psychologique, confidentialité, équipements informatiques, conflits d’intérêts, etc.)
  • Intégrer rapidement la nouvelle recrue dans l’équipe;
  • Fournir un entraînement à la tâche adéquat.

 

C’est principalement dans l’évaluation de la performance que des ajustements devront être faits aux pratiques RH habituelles afin de tenir compte du contexte spécifique du stage :

 

  • Le processus d’évaluation traditionnelle a comme objectif principal d’améliorer la performance des employés afin d’atteindre une meilleure performance organisationnelle.

 

  • Lors de l’évaluation et de l’encadrement d’un stagiaire, le processus devra être adapté : l’objectif principal au cœur de la démarche doit être centré sur le projet d’apprentissage du stagiaire.

Faire « ses preuves »

 

Assez souvent, les stagiaires arrivent en poste motivés, mais assez fébriles. Les stages permettent aux étudiants de se confronter à la pratique, mais aussi de développer leur savoir-être. Le stagiaire étant en apprentissage, il est parfaitement normal que certains comportements ou attitudes soient à travailler. Comment s’y prendre pour susciter des prises de conscience sans affecter l’estime de soi? Pour recadrer sans démotiver? Bref, comment bien coacher?  La plupart des gestionnaires avouent appréhender ce type de conversation qu’ils trouvent bien délicate. Voici quelques rappels pour favoriser le dialogue :

 

  • Tout d’abord, clarifier et nommer votre intention d’agir avec bienveillance.

 

  • Expliquez ensuite la situation de manière la plus objective. Décrivez le comportement à corriger, mais surtout les impacts sur la clientèle ou l’équipe.

 

  • Laissez le stagiaire s’exprimer et soyez à l’écoute. Souvent, les comportements partent d’une bonne intention ou sont tout simplement inconscients.

 

  • Votre stagiaire est ébranlé par vos propos? Avec empathie, faites-lui comprendre que c’est normal et que vous comprenez comment il se sent.

 

  • C’est bien de discuter du passé, mais c’est encore mieux de se tourner vers l’action et de regarder l’avenir. Votre stagiaire doit sentir toute votre confiance et votre soutien pour la suite. Surtout, laissez-le suggérer des manières de corriger la situation, cela fait partie de l’apprentissage.

Un regard neuf sur votre organisation

 

Accueillir un stagiaire c’est un peu comme recevoir un extraterrestre à la maison (rappelez-vous le film E.T.). Le nouveau venu jette un regard neuf sur vous et votre organisation : à la recherche de cohérence, il tentera de comprendre le fonctionnement et faire des liens avec ce qu’il a appris lors de sa formation.  À quoi sert cette règle?  Pour quelle raison fait-on cette étape à la main? Si l’organisation démontre de l’ouverture, les nombreux « pourquoi » du néophyte peuvent mettre en lumière certaines failles du système et agir comme une opportunité d’amélioration continue. 

Chef et apprenti

De stagiaire à ambassadeur

Dans un contexte de rareté de main-d’œuvre, accueillir un stagiaire est plus qu’une opportunité, c’est même un privilège. La personne que vous accompagnerez a choisi une carrière dans l’industrie touristique.  Ses premières impressions seront décisives et influenceront sa perception de votre entreprise, mais aussi de toute l’industrie. Une fois le stage terminé ou de retour sur les bancs d’école, quel récit fera-t-il  de son expérience à son réseau, ses coéquipiers et ses professeurs? Comme pour tous les employés, il est important de lui faire vivre une « expérience employé » à la hauteur de notre expérience client.

 

Qui sait ce que votre protégé fera après son stage… Il pourrait gravir les échelons de l’organisation (il faut bien débuter quelque part…) ou encore travailler chez votre plus important partenaire d’affaires. Pas de chance à prendre… accueillez votre stagiaire comme si c’était un futur PDG!

 

Source

Accueillir un stagiaire dans votre équipe, pourquoi pas?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 - Conseil québecois des ressources humaines en tourisme