Stéphanie Fissette, experte en développement organisationnel

Vos offres d’emploi sont-elles ennuyantes?

En matière d’annonce d’emploi, plusieurs entreprises recopient simplement la description de tâches en y ajoutant quelques informations sur la procédure pour postuler. Force est de constater que ce n’est plus suffisant dans le contexte actuel. Dans le contexte actuel où les candidats ont l’embarras du choix, il est essentiel pour les entreprises de demeurer  en mode séduction pour se mettre en valeur dans nos différents outils de marketing RH. 

L’annonce d’emploi est un document synthèse qui présente le poste, l’entreprise et les avantages d’y travailler. C’est un outil promotionnel polyvalent qui peut être adapté et diffusé via plusieurs médias de recrutement : dans votre section carrière, dans les sites de recrutement en ligne, dans les centres d’emploi et les institutions scolaires, les médias sociaux et aussi placardé sur votre lieu de travail.

Créer une bonne annonce d’emploi est un exercice exigeant, il faut tour à tour accrocher, informer et motiver les candidats potentiels et tout ça sur une seule et unique page.

Voici quelques conseils de rédaction pour faire une bonne première impression.

À qui vous adressez-vous?

Comme dans toute activité marketing, la clé du succès est d’avoir une approche personnalisée. Vous devez donc bien identifier les profils de candidats que vous souhaitez accrocher et communiquer avec eux de manière appropriée. N’hésitez pas à créer plusieurs versions de la même annonce en fonction du média utilisé et du profil ciblé :

  • Choisissez soigneusement vos photos en fonction des bassins de candidats visés (si vous utilisez seulement des photos de jeunes étudiants, les retraités se sentiront moins interpellés). Utilisez vos vraies photos plutôt que des banques d’images qui sonnent faux.
  • Tutoyer ou vouvoyer? Les deux peuvent être appropriés, tout dépend de votre culture organisationnelle et du type de poste à combler. Soyez authentiques!

Les différentes rubriques à assembler

  • Le titre du poste : Ici, la sobriété est de mise. Vous cherchez un ou une aide-cuisinière, indiquez-le tel quel. Les titres décalés peuvent être « cools », mais ils créent aussi de la confusion chez les chercheurs d’emploi et ne sont pas très efficaces lors des recherches par mots clés. Privilégiez des titres reconnus et inclusifs, par exemple on utilisera « préposé-e à l’entretien ménager » plutôt que femme de chambre.
  • Description de l’entreprise : Imaginez que vous avez 30 secondes à « Dans l’œil du Dragon » pour présenter votre entreprise. Laissez tomber l’humilité, soyez concis et inspirant. Qu’est-ce qui différencie votre entreprise des autres entreprises du même secteur? Qu’est-ce qui différencie le poste que vous offrez? Démarquez-vous et énoncez vos forces distinctives, car…« viens rejoindre notre équipe dynamique »  c’est largement trop convenu.
  • Les principales responsabilités : À éviter : la longue « liste d’épicerie »  avec les  tâches à exécuter. Présenter plutôt la raison d’être du poste ou son utilité et les défis à relever. Ici, il faut projeter le candidat directement dans l’expérience qui sera vécue au quotidien dans son emploi.  
  • Les compétences recherchées : Dans un contexte où les chercheurs d’emploi sont peu nombreux, on doit cibler les compétences vraiment essentielles plutôt que de dresser la liste des exigences associées au profil idéal. Si vous favorisez le développement des compétences à l’embauche c’est le moment de le mentionner.
  • Les avantages offerts : Allez au-delà de la rémunération et des avantages sociaux. Offrez-vous des activités à l’extérieur du travail? Des rabais sur les repas? Des possibilités de carrière? Un uniforme décontracté? En fonction du bassin de main-d’œuvre visé, n’hésitez pas à mettre en valeur certains aspects soigneusement sélectionnés.
  • Les conditions de travail : Quel est l’horaire type du poste? Quel sera l’environnement de travail de l’employé? Si le poste de travail implique des conditions un peu moins attrayantes (heures sur appel, chiffres coupés, etc.) mieux vaut jouer cartes sur table dans l’annonce d’emploi pour éviter le désengagement du candidat en cours de processus.
  • Pour postuler: N’oubliez pas de mentionner la période de recrutement ainsi que la  personne à contacter pour avoir plus d’information sur le poste. Offrez  différentes options pour postuler (par courriel, en personne, etc.). Sachez aussi que dans un contexte de rareté de main d’œuvre, la lettre de motivation est de moins en moins requise par les entreprises.

LES QUATRE VALEURS DE SENS QUI DÉFINISSENT QUI NOUS SOMMES

Afin de mieux valoriser et positionner les emplois en tourisme, le CQRHT a mené une enquête à l’été 2018 auprès de plus de 2 600 employés de l’industrie. Cette enquête a permis de dégager les principaux facteurs qui incitent les travailleurs à faire carrière dans l’industrie. Ces facteurs ont été résumés en quatre grandes valeurs de sens.

En vous référant aux quatre valeurs de sens, lors de la rédaction de vos annonces d’emploi, vous soulignez le fait que l’expérience vécue en emploi dans votre entreprise est COHÉRENTE avec le positionnement RH tourisme et ses forces distinctives soit le désir de marquer le cœur des visiteurs, de faire rayonner votre région, de jouer au sein d’une équipe passionnée et solidaire et d’apprendre et se réaliser au quotidien. Profitez du mouvement collectif!

Pour aller plus loin :

Didier Dubois et Émilie Pelletier. Comment bâtir une offre d’emploi accrocheuse : de la rédaction à la diffusion, devenez un pro de la publicité de recrutement.

Abonnez-vous à notre infolettre et recevez des nouvelles qui comptent pour vous!